La Tripp Trapp de chez Stokke

Aujourd’hui je ne veux pas vous parler d’une sortie mais d’un objet qui partage notre vie depuis bientôt 6 ans: j’ai nommé la chaise Tripp Trapp de chez Stokke.

Il y’a environ 6 ans, enceinte de Bébé 1, la question s’est posée concernant la cohabitation au moment des repas. Il faut dire que nous adorons manger et que prendre des repas en famille faisait vraiment partie des valeurs que nous souhaitions inculquer à notre progéniture.

L’idée de poser le maxi cosy sur une chaise le temps que bébé soit assez grand pour tenir assis m’a effleurée un instant. Mais elle a vite été balayée par ma crainte que le dit cosy finisse par terre, bousculé par ces messieurs les chiens.

Une petite recherche Google m’emmène sur ce qui me paraît être la révélation du siècle; une chaise haute avec cosy intégré. Waouw! je crois que j’ai trouvé mon bonheur. De plus en discutant avec la famille je me rends compte que cette chaise a été utilisée avec satisfaction par les 6 neveux et nièces pendant de longues années (Bon le cosy n’existait pas à l’époque mais la chaise elle-même faisait déjà fureur). En effet la chaise en question est adaptative et sert ensuite de rehausseur aux plus grands.

La fonction cosy est tout simplement géniale. Elle nous a permis d’avoir Bébé à côté de nous lors des repas dès sa naissance, ce qui fait que nous avons rarement dû nous lever à cause des pleurs. De plus, une housse de protection supplémentaire lavable permet d’avoir toujours une chaise qui sent bon, malgré les régurgitations (qui furent nombreuses, surtout pour Bébé 2).

Le deuxième accessoire est le baby set. Dès que bébé tient assis (6 mois pour Bébé 1 et environ 9 mois pour Bébé 2), le cosy est remplacé par une petite barrière en plastique. Un petit dossier amovible permet de soutenir le dos.

Pour les petits bougillons, un harnais les empêche de se lever. Personnellement nous l’avons très peu utilisé car pour nos deux « zaricots » le plus grand problème que nous avions était surtout qu’ils montaient seuls sur la chaise vers 12-13 mois au risque de se casser la figure en enjambant le baby set. Comme ils étaient trop petits pour être raisonnés, nous avons simplement enlevé le baby set et laissé la chaise telle quelle pour diminuer le risque de chutes.

La chaise grandit avec les enfants. L’assise peut être abaissée à mesure que l’enfant grandit pour qu’il soit toujours à bonne hauteur. La hauteur des pieds peut également se régler afin d’avoir toujours un angle droit au niveau des genoux. Cela évite l’utilisation de coussins ou autres rehausseurs.

Des coussins permettent de rendre l’assise plus confortable. Le petit coussin fort mignon lorsque Papa ou Maman fait l’avion pour emmener le contenu du petit pot vers la bouche du petit chérubin devient nettement moins pratique dès lors que le bonhomme mange seul. À ce moment-là, si comme nous vous n’êtes pas fan de lessives, le bois est largement suffisant pour son royal postérieur et le coup de patte après manger beaucoup plus aisé.

En bref, cette chaise a encore de belles années devant elle dans notre cuisine. Pour ceux que cela intéresse, d’autres accessoires existent. Néanmoins nous ne les avons pas testés; par exemple le plateau qui permet de transformer la chaise en chaise haute classique.

 

Merci de partager 😉
error

Vous aimez la mère parfaitement imparfaite? Faites-le savoir autour de vous.